Le Programme Entreprise en Démarrage

Le programme Entreprise en démarrage est un volet important de la Stratégie d’emploi pour les jeunes de l’Ontario, globale, annoncée dans le budget 2013. Ce programme offre du mentorat, de la formation et une possibilité de subvention aux jeunes afin qu’ils démarrent, qu’ils achètent ou qu’ils fassent croître une petite entreprise.

Le programme offre aux jeunes :

• l’occasion d’améliorer leurs compétences sur le plan de la formation et des affaires afin de les préparer à diriger leur propre entreprise; 
• des conseils et un mentorat des chefs d’entreprise locaux pour les aider à mettre sur pied leur entreprise; 
• de l'expérience relative à l'exploitation d'une entreprise qui les aidera à obtenir du financement d'une manière plus traditionnelle, par exemple un prêt bancaire, au besoin; 
• le cas échéant, s’ils y sont admissibles, ils peuvent obtenir un microprêt pour démarrer une entreprise ou en agrandir une.

QUI EST ADMISSIBLE?

Les critères sont les suivants : 

  • • proposer le démarrage d’une entreprise, l’expansion d’une entreprise existante ou l’achat d’une entreprise d’un entrepreneur qui prend sa retraite; 
  • • ne pas étudier à temps plein et ne pas retourner aux études; 
  • • être résident de l’Ontario; 
  • • avoir la citoyenneté canadienne ou le statut de résident permanent; 
  • • s’engager à consacrer en moyenne un minimum de 35 heures par semaine à la gestion de son entreprise; 
  • • s’engager à participer à des réunions mensuelles pendant au moins six mois après le démarrage de l’entreprise ou être devenu propriétaire d’une entreprise; 
  • • ne pas avoir déjà obtenu de subvention du programme Entreprise en démarrage; 
  • • ne pas être présentement inscrit aux Prestations d’aide au travail indépendant.

QUI N’EST PAS ADMISSIBLE?

  • Les jeunes aux études ou qui y retournent. 
  • Les entreprises saisonnières ou à temps partiel

FORMATION

Les jeunes entrepreneurs qui sont intéressés par le programme collaboreront avec le Centre régional des affaires afin d’élaborer un plan d’apprentissage et d’obtenir la formation nécessaire, y compris l’établissement d’un plan d’affaires comprenant des jalons de rendement. Ces entrepreneurs pourront acheter une entreprise, démarrer la leur ou faire grandir une entreprise existante. Pour que l’expansion d’une entreprise soit admissible à une subvention, il faut établir des objectifs concrets de croissance, y compris idéalement en embauchant du personnel.

Les participants ne recevront aucun financement durant le déroulement du module de formation.

Ils seront prêts à terminer le module de formation et à présenter une demande de financement (au besoin) au comité régional des subventions après avoir satisfait aux critères suivants :

• ils ont terminé tous les volets de leur programme d’apprentissage; 
• ils ont préparé un plan d’affaires viable comprenant des jalons et des cibles raisonnables; 
• ils ont manifesté leur volonté d’engagement envers le programme, à la satisfaction de leur fournisseur de services.

FINANCEMENT

Le comité régional des subventions déterminera si le participant devrait recevoir du financement, ainsi que le montant, selon les critères suivants :

• la faisabilité du projet; 
• la qualité de l’auteur de la demande, à savoir sa facilité d’apprentissage et son aptitude pour l’entrepreneuriat; 
• le potentiel de création d’emplois; 
• le budget de démarrage et les besoins financiers de l’entreprise; 
• les contributions en argent et en nature du participant.

Les participants peuvent recevoir jusqu’à 5 000 $ de financement, à condition de pouvoir fournir 25 % de ce montant (ce qui peut comprendre des contributions en nature garanties par des actifs, à leur juste valeur marchande, par exemple de l’équipement ou des machines nécessaires à l’exploitation de l’entreprise tels que des échelles et échafaudages pour une entreprise de peinture, un appareil photo et des lentilles pour un photographe).

Lors de l’approbation du financement, les participants recevront jusqu’à 75 % du montant admissible. Le reste leur sera versé lorsqu’ils auront atteint les jalons et les cibles fixés par entente mutuelle qui sont indiqués dans le plan d’affaires.

MENTORAT ET SUIVI

Les participants exploitent leur entreprise et participent aux rencontres mensuelles officielles de mentorat durant au moins six mois. Ils peuvent également rencontrer leur mentor personnel de façon informelle. Durant ces six mois, l’entreprise présente des rapports au Centre régional des affaires et y indique :

• ses revenus; 
• ses mouvements de trésorerie; 
• ses embauches; 
• d’autres renseignements concernant ses activités, s’ils sont exigés.